Éthiopie à Cape Town 2013

8 mois - avec Gitane - fourgonnette Toyota Hiace 4x4

Introduction à l'Éthiopie

7 octobre 2013  —  Éthiopie
Frontière - Éthiopie
Sur la frontière Kenya-Éthiopie.

Youppi! L'Éthiopie! Sur la photo, nous sommes sur la frontière entre le Kenya et l'Éthiopie (d'après le GPS). Quelle route! Mais quels paysages!

Nous ne sommes pas arrivés ici sans problème. Au début, je vous mentionnais le fait que des personnes nous avaient dit que nous ne passerions pas avec notre véhicule. Sur ce point, nous n'avons pas eu de problème majeur. Le seul défaut de mon véhicule est le fait qu'il n'est pas trop haut par rapport au sol. C'est mieux qu'une petite voiture, mais c'est moins haut qu'un 4x4 typique utilisé dans un tel voyage. Donc, nous avions le fond de culotte qui traînait à terre à de nombreux endroits. Il fallait faire attention aux roches et conduire parfois sur le côté de la route. Cela entraîne une consommation de carburant plus élevée, car le terrain est plus mou. Sinon, la route était très praticable.

Éthiopie
Termitière.

Du côté mécanique, le véhicule a été plus capricieux. Le matin, avant d'atteindre la frontière, on faisait du camping sauvage. Au moment de démarrer la voiture, la batterie est morte... Merde, nous sommes vraiment dans le milieu de nulle part.

Un local arrive et voit qu'on a un problème, mais il ne parle pas anglais. Par signes, on peut comprendre qu'il y a possiblement une ou des voitures dans un mini village se voyant au loin. Alors, je pars vers ce village pendant que Gitane reste avec le camion.

Je me rends au village et je finis par tomber sur un gars qui parle anglais et qui est également un mécanicien. Il est venu dans le village afin de réparer un véhicule Land Rover qui a un problème avec la transmission. Il me dit que lorsqu'il aura terminé, il viendra m'aider. J'attends une bonne heure avant qu'il ne finisse sa réparation, mais après qu'il ait terminé rien ne marche de son côté. J'attends peut-être 30 minutes de plus avant de me décider à chercher de l'aide ailleurs dans le village. Je suis en train de négocier de l'aide, et surprise, je vois Gitane arriver dans le village avec le camion.

Pendant que j'attendais le mécanicien, un 4x4 est arrivé où Gitane attendait et le chauffeur l'a aidé à démarrer le camion pendant près de 1 heure. Ça n'a pas fonctionné avec les câbles à booster, mais le bon samaritain a pris sa batterie et l'a mise dans notre camion et a pris notre vieille batterie pour la recharger pendant qu'il roule. Donc, Gitane arrive au village avec le camion et la batterie du bon samaritain.

Éthiopie
Le long de la route.

Finalement, en déplaçant les batteries d'un camion à l'autre, on réussit à ce que les 2 voitures soient en marche et on peut enfin partir. Le problème est que notre batterie est morte et doit être remplacée. Comme on a un véhicule automatique, on ne peut le faire démarrer en poussant. Donc, on doit se rendre là où il y a un magasin et acheter une batterie neuve. On nous dit qu'à Omorate, du côté éthiopien, on trouvera une batterie. On commence donc une saga de déplacement afin de trouver une batterie... et ça sera long.

À ce point, lorsque nous arrivons à la frontière, plusieurs heures se sont écoulées afin de démarrer le camion et de reprendre la route. On ne doit pas éteindre le camion. En chemin, on manque d'essence et on doit faire le plein à partir des bidons que nous avons sur le toit. Les locaux nous entourent et demandent toutes sortes de trucs, mais nous ne comprenons pas ce qu'ils disent. Nous arrivons finalement à Omorate où nous faisons estampiller nos passeports et le carnet de passage. Les douaniers sont très sympathiques et tout se passe bien. Tout le temps que nous sommes arrêtés au bureau d'immigration, le véhicule tourne... Comble de malheur, on nous dit qu'il n'y a pas de batterie dans ce village. On doit se rendre à Jinka.

Arba Minch - Éthiopie
Ville d'Arba Minch.

La saga est longue et se poursuit ainsi pendant quelques jours. À Jinka, il n'y a pas de batterie et après plusieurs heures afin de démarrer le camion, on se rend à Arba Minch. Là, on finit par acheter une batterie à un prix excessif, mais on n'a pas le choix. Mais comble de malheur, l'histoire n'est pas finie.

La batterie fonctionne bien et on va visiter la région de Dorzé et Chencha (à lire dans le prochain blogue). Tout va bien pour une journée seulement. En fin de journée, après notre visite de Dorzé, les lumières s'allument dans le tableau de bord (huile, batterie, moteur, chauffe-coil, etc.). Je vérifie l'alternateur et il ne fonctionne plus; il a décidé de lâcher. À Nairobi, on avait fait changer l'alternateur pour un neuf. Malheureusement, la pièce que nous avons obtenue à Jungle Junction's s'est avérée être une pièce de basse qualité. On dort à Dorzé, et tôt le matin, on part en direction de la ville d'Awasa où il y a un concessionnaire Toyota.

Encore une fois, on ne peut pas éteindre la voiture, car cette fois, même si la batterie est bonne, elle ne se recharge plus. Donc, on fait encore une fois une longue route vers cette ville. En chemin, la voiture commence à surchauffer. On ne sait pas trop pourquoi. À un certain moment, l'aiguille de température monte dans le rouge et on arrête le camion immédiatement pour éviter d'endommager le moteur. Encore une fois, on est dans le milieu de nulle part et là, on commence à être découragé des problèmes du véhicule. On pense même qu'on ne pourra pas faire le reste du voyage. On attend donc que la voiture refroidisse et pendant ce temps un Éthiopien arrive en voiture et nous demande si on a besoin d'aide. Il regarde le camion et s'aperçoit qu'on n'a plus de liquide de refroidissement. Il nous offre de l'eau et nous dit d'attendre que le moteur refroidisse avant de mettre de l'eau et d'essayer de démarrer à nouveau. Il nous prête un téléphone cellulaire afin de nous contacter et de vérifier si tout va bien. On lui remettra le téléphone lorsqu'on arrivera à Awasa.

Arba Minch - Éthiopie
Ville d'Arba Minch.

On finit donc par repartir et en chemin la pluie se met à tomber fortement. On doit faire marcher les essuie-glaces avec conséquence que la batterie se vide complètement (et l'alternateur ne charge plus). On réussit tout de même à se rendre à Awasa, mais malheureusement, c'est samedi après-midi et le Toyota est fermé. On s'installe donc dans une chambre et on attend lundi avant d'effectuer les réparations. Nous passons une semaine à attendre les réparations et ça ne se passe pas très bien.

Au Toyota, il n'y a pas les pièces pour mon camion, alors je dois trouver un alternateur usagé. Le mardi suivant est un jour férié alors c'est une autre journée perdue. Pour le problème de refroidissement, le concessionnaire Toyota refuse de réparer la voiture faute de pièce. Au final, l'alternateur est réparé ainsi que le 'open circuit' de la batterie. Pour le reste, on a perdu le liquide de refroidissement probablement parce que le thermostat ne fonctionnait pas bien faute d'électricité (circuit de charge défectueux). On continue de rouler (avec succès) avec de l'eau comme liquide de refroidissement et on contrôle la température du moteur en laissant la chaufferette fonctionner à l'intérieur du véhicule. Lorsqu'on monte une pente raide, on met le chauffage et la ventilation au maximum et ça fonctionne bien... Par contre, il fait parfois chaud dans le camion, mais comme on est souvent à des altitudes de 2000 à 3000 mètres, on s'en sort assez bien puisqu'il ne fait pas trop chaud.

Le camion que je possède n'est pas disponible en Éthiopie, alors dans ce pays, il n'y a pas de pièce de rechange. C'est un problème majeur, mais on devrait tenir jusqu'à notre retour au Kenya.

Arba Minch - Éthiopie
Ville d'Arba Minch.

Voilà, c'est comme ça que notre séjour en Éthiopie a débuté. Près de 2 semaines, à faire beaucoup de routes (environ 700 kilomètres) afin d'arriver à un endroit assez décent pour effectuer les réparations nécessaires. On a vu de magnifiques paysages, mais on ne s'est pas arrêté souvent pour faire des photos ou simplement en profiter. Nous n'avons pas visité le sud du pays et nous avons vraiment commencé notre séjour en terre éthiopienne qu'à partir d'Awasa. On revisitera le sud après avant de retourner au Kenya. Nous sommes également passés du désert à la pluie (dans le sud de l'Éthiopie); tout un changement.

Au moment d'écrire ce blogue, ça fait plus de 15 jours que nous avons fait réparer l'alternateur et que nous avons quitté Awasa. La voiture fonctionne toujours bien et nous continuons de fonctionner avec de l'eau comme liquide de refroidissement. La température est contrôlée en utilisant le chauffage et la ventilation intérieure.

L'aventure se poursuit!!! À suivre...

Arba Minch - Éthiopie
Babouin près d'Arba Minch.
Arba Minch - Éthiopie
Babouin près d'Arba Minch.
Awasa - Éthiopie
Lac Awasa.
Awasa - Éthiopie
Rond-point à Awasa.