Cape Town à Tanzanie 2014

Périple en solo de 12 mois - fourgonnette Toyota Hiace 4x4

Conduite hors-piste d'une vieille fourgonnette

15 juillet 2014  —  Divers
Parc National de Matobo - Zimbabwe

Ha! Le bonheur d'avoir son propre véhicule sur le continent africain; les grands espaces, les sentiers de 4x4, les animaux africains et la liberté d'aller où l'on veut. Par contre, cette liberté peut parfois causer quelques maux de tête ou un peu de stress. Eh oui! Comme tout véhicule, la mécanique fait parfois défaut et l'on peut se retrouver coincé loin de tout.

Conduire un véhicule qui n'est pas vraiment adapté aux routes africaines apporte son lot de petites aventures. Le van est très bon, mais je dois avouer que ce n'est pas un véhicule tout-terrain très robuste. En plus, je le conduis comme si c'était un Land Cruiser ou autre robuste véhicule 4x4. Parfois, je fais des erreurs de jugement lorsque j'évalue la route et le véhicule en souffre.

Toutes ces mini aventures ont eu lieu la même semaine.

line-separator

Problème de hauteur

Parc National de Matobo - Zimbabwe

Sur les deux photos, vous pouvez constater qu'il y a trois bidons pour le diesel. Bizarre, car normalement j'en avais quatre. En plus, il y en a un qui est pas mal cabossé. Ces bidons sont sur le toit depuis plus de 10 mois, mais cette journée-là, je les ai oubliés...

À l'entrée d'un parc (Matobo au Botswana), il y avait un portail d'entrée qui n'était pas assez haut pour que je puisse passer en dessous. Résultat: j'ai frappé le toit du portail et les sangles ont cassé. Les quatre bidons ont culbuté et se sont écrasés sur le sol. Comme ils étaient pleins, ils ont quand même frappé durement le sol. J'ai été chanceux de ne pas défoncer le toit ouvrant du véhicule ou même de blesser le ranger qui se trouvait près de l'entrée.

Un des bidons était percé, alors je l'ai vidé dans le van et ensuite je l'ai donné au ranger qui va le ressouder et le revendre. Pour les trois autres, j'ai réussi à faire des noeuds dans les sangles et à rattacher le tout sur le toit.

line-separator

Bris de la boîte de transmission

Parfois, le problème est plus grave. Dans le bloc de Tuli au Botswana, j'explorais une petite réserve privée quand j'ai heurté une roche. Bon, j'en ai frappé plusieurs depuis que j'ai le véhicule, mais cette fois j'ai frappé durement la boîte de transmission. Je regarde sous le véhicule et je constate que l'huile à transmission se vide sur le sol très rapidement; je vois le jet d'huile sous le camion. Bon je suis à près de 10 kilomètres de la réception de la réserve. Quoi faire?

Je décide de tester rapidement la transmission... Merde, je ne peux plus mettre le camion sur 'park' (le P). Lorsque j'arrête, je dois le laisser sur le neutre. Bon, je décide de conduire rapidement vers la réception de la réserve où, au moins, je pourrai demander de l'aide. Je réussis à me rendre en face de la petite maison ou le gardien s'occupe de l'accueil des visiteurs. En arrivant sur place, je n'ai presque plus d'huile dans la boîte de transmission et le véhicule ne peut plus changer de vitesse. Bref, je ne peux plus avancer...

Les Africains sont quand même très débrouillards et peuvent bricoler toute sorte de trucs pour se dépanner. Heureusement, le type qui m'a aidé a été très gentil. Il avait un produit afin de faire une réparation rapide (deux tubes d'un produit qui après être mélanger peut être appliquer sur les moteurs ou radiateurs pour boucher les fuites). Donc, on utilise ce produit et l'on réussit à boucher la fente sur la boîte de transmission. Il reste tout de même un gros problème. Je n'ai pas d'huile pour remplacer ce que j'ai perdu...

La prochaine ville est à près de 60 km. Bon, je décide de faire un savant mélange pour remplacer l'huile à transmission. J'utilise un litre d'huile à 'power steering', un litre d'huile à 'gear box' et un litre d'huile à moteur. Ça fonctionne, je peux me rendre à la petite ville, où je fais vider les huiles que j'ai mises et je fais mettre de la vraie huile pour transmission automatique.

Je repars et je me rends à Francistown où je trouve un vrai garage bien équipé et je fais réparer la boîte de transmission. Le problème est que le couvercle de la boîte est plié. Le type du garage l'enlève, la débosse et la ressoude adéquatement. Après une nouvelle vidange d'huile à transmission, je constate que je peux maintenant mettre la voiture sur 'park' et que tout est rentré dans l'ordre.

Ouf, chanceux dans ma malchance. C'est stressant ce genre de problème, mais toute cette histoire n'a duré que quelques heures... Environ trois heures pour la réparation initiale de la boîte et la vidange d'huile. Le lendemain, quelques heures pour le débossage et ressouder le couvercle (en plus de l'entretien régulier du van). Dire qu'au moment où je voyais l'huile couler à flots de la transmission, je pensais que le voyage venait de se terminer.

line-separator

Autre petit problème

Oui, une belle semaine! En plus de tout ça, à un moment donné un tuyau sur le moteur s'est ouvert. Il s'agit d'un tuyau assez gros qui transporte l'huile à moteur. J'ai donc roulé en perdant de l'huile pendant deux jours. Je ne m'en suis pas aperçu puisque je roulais dans la poussière. Je ne voyais pas la fumée qui se dégageait en raison de l'huile qui brûlait sur le moteur... Par contre, j'ai compris pourquoi j'ai eu mal à la tête pendant deux jours, j'ai respiré cette fumée et la poussière de la route pendant quelques heures...

J'ai réussi à réparer ce problème moi-même sur le bord du chemin. Depuis ce temps, le moteur fait un bruit différent. Il est probablement quelque peu endommagé, mais il semble tenir bon. Alors le voyage continue.