Tanzanie 2011

5 semaines - en solo - fourgonnette Toyota Hiace 4x4

Bagamoyo

27 novembre 2011  —  Tanzanie

Bagamoyo est une petite ville sur la côte de l'océan indien. Elle a déjà été une ville de grande importance dans les années 1800.

Bagamoyo - Tanzanie
Bagamoyo - Tanzanie
Bagamoyo - Tanzanie

Vers le début jusqu'au milieu des années 1800, Bagamoyo était le terminus d'une route caravanière reliant le lac Tanganyika et la mer. Les caravanes y déchargeaient leurs cargaisons d'ivoire, de sel et d'esclaves pour les transporter vers Zanzibar et au-delà. Les vieux édifices en ruines témoignent d'une certaine richesse malgré leur état actuel.

Beaucoup de fameux explorateurs, tels que Richard Burton, Henry Morton Stanley et David Livingstone, commençaient et terminaient leurs expéditions à Bagamoyo.

Bagamoyo a aussi été la capitale allemande lorsque ces derniers contrôlaient cette partie de l'Afrique de l'Est. À la suite des révoltes de tribus locales, les Allemands avaient abandonné Bagamoyo en faveur de Dar Es Salam (la capitale économique actuelle du pays).

La ville en image

Bagamoyo - Tanzanie
Bagamoyo - Tanzanie
Bagamoyo - Tanzanie
Bagamoyo - Tanzanie

Les portes de Bagamoyo

Comme à Zanzibar, Bagamoyo est doté de portes finement travaillées dénotant une richesse passée.

Bagamoyo - Tanzanie
Bagamoyo - Tanzanie
Bagamoyo - Tanzanie
Bagamoyo - Tanzanie
Bagamoyo - Tanzanie

Le port

Bagamoyo n'est plus qu'un petit port de pêche de moindre importance.

Bagamoyo - Tanzanie
Bagamoyo - Tanzanie
Bagamoyo - Tanzanie
Bagamoyo - Tanzanie
Bagamoyo - Tanzanie
Bagamoyo - Tanzanie

Mission 'Holy Ghost'

Bagamoyo - Tanzanie
L'ancien séminaire.

Cette mission a été fondée en 1868 par les Français. Elle abritait de nombreux ex-esclaves après que l'esclavage fut aboli. Elle servait aussi d'étape importante aux missionnaires et explorateurs en route vers l'intérieur du pays.

Bagamoyo - Tanzanie
La tour Livingstone.

Pour ceux qui connaissent un peu plus l'histoire des grands explorateurs africains, c'est dans cette tour que le corps de David Livingstone a été déposé avant son retour en Angleterre.

Livingstone, né en Écosse, est arrivé pour la première fois en Afrique à Cape Town, Afrique du Sud, en 1841. Pendant les 20 années qui ont suivi, il a exploré les zones les plus reculées et inaccessibles du continent africain.

Il est mort en 1873 à Chitambo (aujourd'hui en Zambie). Ses porteurs et assistants ont transporté son corps sur un périple de 1500 km jusqu'en Angleterre où il fut enterré.

Durant ses expéditions, Livingstone a été témoin d'atrocités envers le peuple noir, de l'esclavage et de l'exploitation de leurs ressources. Il s'est imposé comme un ardent opposant à l'esclavage.